Soirée Jeûne & Prière

Si pour tout le monde il semble assez évident que la prière fait partie intégrante de la vie chrétienne qu’elle soit communautaire ou individuelle… Il est quelques fois plus difficile de savoir quoi penser à propos du jeûne et nous trouvons un grand écart entre les différents chrétiens.
Certain vont affirmer que c’est une discipline indispensable à la vie chrétienne, et que chacune des décisions importantes de notre vie devrait être l’objet d’un jeûne.
Dans son livre Éloge de la discipline, Richard Foster affirme que «  le jeûne amène des percées dans le domaine spirituel qu’on ne peux connaitre par d’autre moyens. »
D’un autre côté certain chrétiens considèrent que le jeûne n’a plus aucun sens ou intérêt pour nous aujourd’hui et il n’est jamais pratiqué ni même évoqué, que se soit dans la vie personnelle ou communautaire.

Qu’est ce que le jeûne ?

Cela veux dire s’abstenir de boisson et de nourriture pendant une certaine durée.

Dans la Bible nous trouvons des jeûnes… d’une soirée, d’une journée, de plusieurs journées et puis quelques jeûnes exceptionnels de 40 jours. (Moïse qui monte au Mont Sinaï pour recevoir la loi, Eli qui fuit devant Achab et Jésus au début de son ministère) Mais nous comprenons rapidement que ce type de jeûne est hors norme (et qu’a chaque fois c’est Dieu qui ordonne ou conduit à ce jeûne)

Pourquoi le jeûne ?

Dans la Bible nous trouvons essentiellement 3 types de jeûne mais qui sont très souvent liées …

  • La tristesse,
  • La repentance
  • La recherche de l’intervention de Dieu

La tristesse

Par exemple à la suite d’un décès… C’est l’exemple de David lors de la mort de son fils.

Mais essentiellement le jeûne accompagne deux cas de figure majeur…

La repentance

Par exemple dans 1 Samuel 7 le peuple se repend de son idolâtrie et proclame un jeûne collectif ce jour là.
Dans Joël 2 L’Eternel exhorte le peuple à revenir vers lui avec des pleurs mais aussi le jeûne
Dans le psaume 69 c’est le psalmiste qui s’humilie en pleurant, portant un sac comme vêtement et en jeûnant.

La recherche de l’intervention de Dieu

Dans 2 chroniques 20 Les Ammonites et les Moabites marchent contre Israël, Josaphat a peur et décide de chercher la présence de l’Eternel. Il proclame un jeûne pour tout Juda.

Nous avons récemment lu le livre d’Esther et voir cette belle initiative de la reine Esther qui enjoint le peuple à jeûner avec elle pour que Dieu intervienne en leur faveur

Esther 4.16 Esther fit répondre à Mardochée: 16 «Va rassembler tous les Juifs qui se trouvent à Suse et jeûnez pour moi! Ne mangez et ne buvez rien pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je respecterai un tel jeûne avec mes servantes, et c’est dans ces dispositions que je pénétrerai chez le roi: j’enfreindrai la loi et, si je dois mourir, je mourrai.»

Ce jeûne est une supplication du peuple entier pour qu’il intervienne lorsque qu’Esther entrera dans la présence du roi, et qu’il sauve son peuple.

Mais l’intervention de Dieu peut être aussi que Dieu révèle sa volonté à un moment précis …

Nous pouvons penser à cet épisode sans le livre des juges au chapitre 20 ou après avoir subit deux défaites contre la tribut de Benjamin, Israël jeûne pour connaitre la volonté de Dieu et savoir s’il doit repartir au combat. Nous trouvons cette même recherche de la volonté spécifique de Dieu dans le nouveau testament dans Actes 13 lorsque les responsables de l’église d’Antioche jeûnent et prient avant d’envoyer des missionnaires

Tristesse, repentance, recherche de l’intervention de Dieu… le jeûne est toujours associé à la prière pourtant le jeûne n’ajoute rien à nos prière que Dieu connait avant même que nous les ayons formulées.

Mais ce qui transparait au travers de tous les cas que nous rencontrons au travers de la Bible c’est que le jeûne exprime une certaine gravité, il montre que nous saisissons l’importance du moment présent et de notre besoin de Dieu…

Jeudi nous désirons remettre à Dieu nos efforts pour faire connaitre la bonne nouvelle de l’Évangile à ceux qui nous entourent.